Le Gévaudan ne fut pas le seul territoire de France a subir les assauts d’une bête féroce… La Normandie, et plus précisément la région d’Evreux fut le théâtre de ces attaques.

Le journal “La Gazette de France” nous apprend que dans les années 1630, une bête sévissait dans les environs d’Evreux. S’attaquant au début aux enfants égarés, elle se dirigea rapidement vers les faubourgs de la ville, et n’hésitait pas à s’en prendre à des hommes.

Alors que le triste bilan avoisinait la trentaine de morts, le Comte de la Suze rassembla entre 5 000 et 6 000 hommes afin de débusquer la bête. Trois jours durant, les chasseurs fouillèrent les alentours d’Evreux. Ce fut un tir d’arquebuse qui mit fin aux jours de l’animal qui était « une sorte de loup, plus roux, la gueule plus pointue et la croupe plus large qu’à l’ordinaire » selon le témoignage de l’époque.

Source : 76 Actu / Laurent Ridel